Communication des avocats

retour

Maud Bandon

Posté par

Date : 23 juillet 2013

Enquête Avocats et Twitters (3/3): osez twitter en toute légalité !

Que dit la déontologie sur l’utilisation de Twitter et comment motiver les avocats encore réticents?

Twitter et d’autres réseaux sociaux reçoivent un accueil partagé chez les avocats ; accusés parfois de bien des maux : de la transgression de la parole confidentielle à l’exposition voyeuriste de la profession. Toutefois, de plus en plus d’avocats twittent en toute légalité.  Après l’enquête d’Alliancejuris sur « Twitter et les Avocats », explicitant le visage stratégique du réseau social et son impact sur l’exercice de la profession, intéressons-nous à l’aspect déontologique.

1. Twitter et la déontologie : Avocats, vous pouvez twitter

Si twitter s’invite dans la vie des avocats, son utilisation doit respecter la déontologie  de la profession.

« Si un compte twitter mentionne la profession d’avocat, la page twitter est une page professionnelle qui doit respecter nos principes essentiels et être conforme à notre déontologie. »[1] souligne Maître Anne-Katel Martineau.

De même, si Madame le bâtonnier Christiane Ferahl-Schuhl twitte assidument ; elle  reconnaît que notamment dans les tribunaux, l’avocat doit twitter en toute conscience professionnelle.

« Qu’en serait-il si un avocat commentait ses impressions d’audience sur Twitter en donnant suffisamment de détails pour que le public puisse reconnaître l’affaire ou le tribunal concerné ? Non seulement il risque de donner une image péjorative de la justice au public, mais un tel comportement peut se heurter à certains principes déontologiques. Il est aussi susceptible de constituer une diffamation. »

Avocats, twittez donc dans le respect des principes de dignité, de conscience, d’indépendance, de probité, d’humanité et de respect du secret professionnel[2].

2. Et pour les plus réticents, comment les motiver ?

La parole  est donnée à nos avocats twitteurs pour les futurs juris-twitteurs :

« C’est adapté aux avocats souhait rester au contact rapide, et efficace des dernières actualités du droit, mais également des actualités judiciaires. « @AdrienChl

« S’il a besoin d’infos ou s’il a beaucoup de choses à dire sur des sujets précis en lien avec ses expertises, il faut y aller, mais ne pas hésiter à confier cette mission à des équipes internes aussi qui, avec un bon briefing ou un peu d’expérience dans le monde du droit, sauront être de bons community managers, enfin je pense !! » @AxtenAvocats

« J’utilise twitter afin de relayer mes articles publiés sur le Web, notamment sur mon blog, ou pour relayer une information que je trouve pertinente en relation avec mes domaines d’intervention. » @AvocatMediasTic

« Nous lui recommandons de s’inscrire et de suivre Avosial. Il verra vite que c’est une façon ludique et rapide de se tenir au courant de tous les sujets d’actualité, du plus sérieux au plus futile au gré de ses envies. La vie n’est pas que sérieuse et compassée. On peut aussi s’enrichir en lisant des nouvelles en « marge »  du droit du travail ou de l’actu sociale. Ensuite, très vite, lui viendra l’envie de « gazouiller ». @Avosial

Pour les derniers réticents mais néanmoins à la pointe de l’innovation, vous pouvez également communiquer sur vous et vos compétences via des comptes Twitter spécialisés en communication pour les avocats comme @Alliancejuris et qui ont déjà construits une communauté ciblée et un stratégie adaptée à votre secteur si spécifique.

Rendez-vous sur Twitter et au plaisir d’échanger bientôt !

Maud Bandon

Conseil en communication digitale

mbandon@alliancejuris-media.com

Lire plus:

 

 


[1] Anne-Katell Martineau, Avocat Tic Law Firm, Vice-président du CNA

[2] Ordes des avocats : Déontologie

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire